Select Page

Kigali, le 24 janvier 2018 – Le Next Einstein Forum (NEF), une initiative de l’Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS) en partenariat avec la Fondation Robert Bosch, annonce aujourd’hui le lancement d’un important sondage visant à mesurer l’écart existant entre les genres dans l’enseignement en science, technologie, ingénierie, mathématiques (STIM) et recherche en Afrique.

Les résultats du sondage seront annoncés dans un rapport publié lors de la Rencontre Internationale du NEF 2018 qui se tiendra du 26 au 28 mars 2018 à Kigali, au Rwanda. En outre, ces résultats seront intégrés dans un livre blanc qui sera dévoilé au cours du très attendu panel sur la réduction de l’écart pour les femmes en science et technologie qui se tiendra le premier jour de la Rencontre Internationale du NEF 2018.

Le NEF et notre initiative AIMS Femme dans les STIM (AIMSWIS) sont engagés dans la promotion de l’excellence scientifique et de l’équité entre les sexes. Nous croyons que les deux vont de pair dans l’amélioration de la production scientifique et des résultats. Nous avons lancé cette enquête pour mieux comprendre les barrières existantes et les meilleures pratiques à adopter organiquement pour améliorer l’équité entre les sexes dans l’éducation et la recherche STIM sur notre continent », a déclaré Thierry Zomahoun, Président et PDG d’AIMS et Président du NEF.

Les questions porteront sur le parcours scolaire et l’expérience professionnelle des participants, y compris les opportunités et les obstacles rencontrés en cours de route. Les résultats seront compilés dans un rapport qui fournira des données primaires indispensables pour éclairer les discussions et les recommandations des décideurs politiques, des institutions académiques, des partenaires de financement et de la société civile.

Le NEF travaille activement à accroître la représentation des femmes dans les domaines des STIM en Afrique et dans le monde, ceci étant au cœur de sa vision de propulser l’Afrique sur la scène scientifique mondiale. Prêchant par l’exemple, les équipes des Lauréats et Ambassadeurs du NEF comprennent au moins 40% de femmes.

Pour participer au sondage, cliquez ici. Les 100 premiers sondages complétés recevront un prix de participation.

À propos du Next Einstein Forum

Lancé en 2013, le Next Einstein Forum (NEF) est une initiative de l’Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS) en partenariat avec La Fondation Robert Bosch. Le NEF est une plate-forme qui connecte la science, la société et la politique en Afrique et dans le reste du monde afin de tirer profit de la science pour le développement mondial.

Le NEF estime que les contributions de l’Afrique à la communauté scientifique mondiale sont essentielles pour le progrès mondial. Au centre des efforts du NEF se trouvent les jeunes africains, moteur de la renaissance scientifique de l’Afrique. Le NEF est un forum unique axé sur les jeunes. Lors de nos événements scientifiques biennaux, 50% des participants ont 42 ans ou moins. Loin d’être un forum scientifique ordinaire, la Rencontre Internationale du NEF place la science au centre des efforts mondiaux de développement.

La prochaine Rencontre Internationale du NEF se tiendra les 26 et 28 mars 2018 à Kigali, au Rwanda. En outre, par le biais de nos communautés de scientifiques, nous présentons les contributions des jeunes africains brillants à l’émergence scientifique de l’Afrique par le biais des lauréats du NEF qui sont les meilleurs scientifiques et technologues d’Afrique de moins de 42 ans, et des Ambassadeurs du NEF qui sont les 54 ambassadeurs de la science et de la technologie sur le terrain.

Le NEF travaille également avec des partenaires tels que l’Académie africaine des sciences, les ministres de l’éducation, de la science et de la recherche en Afrique, des fondations et d’autres entreprises scientifiques et privées mondiales pour construire une identité scientifique africaine.

En réunissant les principales parties prenantes, le NEF espère faire passer la discussion de la politique à la mise en œuvre en tirant parti des acquis et des meilleures pratiques en Afrique et dans le monde. Jetez un coup d’œil à notre déclaration de référence qu’est la Déclaration de Dakar.

Enfin, le NEF raconte des histoires inédites de recherche scientifique et d’innovation sur le continent à travers nos différentes plateformes. Nous voulons recalibrer ce que «innovation» signifie en Afrique. Nous voulons faire le lien entre la science et la technologie, même les sciences fondamentales, et la vie de tous les jours. Nous voulons que le public soit impliqué dans la science et nous avons récemment clôturé la première Semaine africaine des sciences coordonnée – une célébration annuelle de trois à cinq jours de la science et de la technologie grâce à des événements scientifiques coordonnés à travers le continent. Nous croyons que le prochain Einstein sera africain.

Le NEF est soutenu par la Commission de l’Union africaine, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), les Gouvernements rwandais, sénégalais et sud-africain, l’Académie africaine des sciences (AAS) et un nombre croissant de partenaires de la société civile du monde entier désireux de positionner la communauté scientifique africaine comme membre influent de la communauté scientifique mondiale, ce qui assurera un développement humain durable en Afrique et dans d’autres parties du monde.

Plus sur nef.org Twitter: @NextEinsteinFor Facebook: NextEinsteinForum

Media contacts

Nathalie Munyampenda

Directrice générale, Next Einstein Forum

E: nmunyampenda@nef.org

T: +250 787365464