Select Page

C’est l’histoire d’un garçonnet connu pour ses problèmes de développement et ses difficultés d’expression à Kinshasa devenu professeur de mathématiques à l’université Northeastern, à Boston, aux États-Unis. « J’étais un enfant différent des autres. J’avais des problèmes de croissance. J’ai même été déclaré cliniquement mort. J’étais incapable de me servir de mes mains et de parler correctement. Je ne pouvais pas prononcer mon propre nom. J’ai réussi à le faire à l’issue d’un grand combat, avec l’aide de mes parents et du personnel médical », se souvient Jonathan Mboyo Esole. Lire la suite