Sélectionner une page

Noble Banadda

Pays: Ouganda
Domaine de Rcherche: Ingénierie des Bioprocédés
Institution: Université Makarere

 

Noble Banadda est né à Kampala, en Ouganda. Il s’est intéressé à la science en observant les médecins dans leurs blouses blanches. Il voulait être comme eux, ce qui l’a fait poursuivre son chemin dans la science, même s’il a fini dans un domaine différent. Noble a obtenu son Doctorat en Ingénierie chimique à l’Université Catholique de Louvain en Belgique. Il a également suivi une formation professionnelle postdoctorale au Massachusetts Institute of Technology (MIT

 

Le domaine de recherche de Noble est l’ingénierie des bioprocédés, précisément en modélisation mathématique des systèmes et des interactions biologiques. La capacité de prédire ce qui va se passer en se basant sur des observations biologiques actuelles est très importante pour la prévention et le contrôle en particulier dans les pays qui manquent de ressources pour contenir les épidémies. Noble a effectué des recherches et (co-)publié des travaux dans le domaine de l’ingénierie des biosystèmes. Noble a dirigé une équipe qui a été précurseure du premier véhicule à usage multiple à bas coûts, créé pour les agriculteurs en Ouganda.
Noble était le plus jeune membre de l’Académie nationale des sciences de l’Ouganda (2013) et le seul à avoir les compétences pour être à la fois dans l’académie des jeunes et dans celle des séniors en Ouganda. En outre, il était membre de l’Académie mondiale des jeunes (2013). En 2007, il a remporté la bourse Cochran pour suivre des études professionnelles de niveau postdoctoral au Département de génie chimique au Massachusetts Institute of Technology (USA). En septembre 2014, Noble a été honoré en tant que jeune scientifique lors de la réunion annuelle des nouveaux champions, au Forum économique mondial, à Tianjin, en République populaire de Chine.
Noble est le Président par intérim de la section de l’Académie des Jeunes de l’Ouganda, assurant la supervision de 6 thèses de doctorat, 17 thèses de Master et il est ainsi l’auteur 64 articles scientifiques spécialisés, parus dans des revues internationales renommées. Ses citations ont un indice de Hirsch de 13, un indice i10 de 21 et en date du 04 mars 2015 il avait déjà été cité 616 fois. Pour ce qui est de la recherche sur la gestion des déchets, Noble est classé 35eet 22e respectivement au niveau mondial et africain, selon les classements Google sur les chercheurs.

 

Défi Einstein :
Noble espère créer une infrastructure de produits à valeur ajoutée à partir des ressources de déchets biologiques solides.