Sélectionner une page

Mohlopheni Jackson Marakalala

Pays : Afrique du Sud
Domaine de Recherche: Recherche sur la tuberculose
Institution : Harvard School of Public Health

 

Mohlopheni Jackson Marakalala est né à Mokopane, en Afrique du Sud. Son intérêt pour la science a d’abord été déclenché par le désir d’aider à découvrir un remède contre le VIH/Sida, qui a eu des effets absolument dévastateurs en Afrique du Sud au cours de ses années d’adolescence. Il a décidé de poursuivre une carrière scientifique dans le domaine des maladies infectieuses, obtenant sa Licence et son diplôme honorifique à l’Université de Limpopo. Mohlopheni a obtenu son Doctorat en Pathologie chimique à l’Université de Cape Town. Sa recherche doctorale a été récompensée par le Prix de recherche Stewart Bronte pour la thèse la plus méritoire soumise par un doctorant en 2008. Il vient d’achever ses quatre ans de recherches postdoctorales en maladies infectieuses à l’Université de Harvard.

Mohlopheni est actuellement Maître de conférences au Département de Pathologie à l’Université de Cape Town et il est aussi chercheur associé au Département d’Immunologie et des Maladies Infectieuses à la Harvard School of Public Health. Sa recherche est axée sur le développement de meilleurs outils thérapeutiques et de diagnostics pour lutter contre la tuberculose et d’autres infections opportunistes liées au VIH. Il a publié des articles dans d’importantes revues spécialisées et a présenté son travail lors de conférences internationales. Il a reçu un certain nombre de subventions et de nombreux prix pour son travail scientifique et son engagement communautaire. Il a été le Président fondateur de la Health Sciences Postdoctoral Association à l’Université de Cape Town et a également été Président d’ateliers et Secrétaire de la Harvard School of Public Health Postdoctoral Association.

Pendant ses recherches postdoctorales, Mohlopheni faisait partie du Conseil consultatif des doyens sur la diversité et l’inclusion de la Harvard School of Public Health. En 2010, il a reçu la bourse Sydney Brenner qui est décernée par l’Académie des sciences d’Afrique du Sud à un jeune scientifique hors pair menant des recherches en Afrique du Sud. En juin 2012, il a été sélectionné pour représenter l’Afrique du Sud lors de la rencontre des lauréats du prix Nobel à Lindau, en Allemagne, où il a également été choisi pour participer à une table ronde organisée par Nature.com aux côtés de deux lauréats du prix Nobel sur « le rôle de la science dans le monde en développement ». Le Land allemand de Baden-Wuttenburg a choisi Mohlopheni pour participer à un programme scientifique d’une semaine, au cours duquel il a visité plus de 10 institutions scientifiques et du secteur privé dans différentes villes de l’État de Baden-Wuttenburg.

En 2014, Jackson a participé à la première Conférence scientifique du Commonwealth qui visait à avoir recours à la science pour résoudre les problèmes dans les pays du Commonwealth. Il a été honoré en tant que jeune chercheur à la réunion annuelle des nouveaux champions 2015, du Forum économique mondial, en Chine. Il a été également invité à la réception de la journée du Commonwealth de 2015 à Londres où il a rencontré Sa Majesté la Reine Elizabeth II et le Duc d’Édimbourg.

 

Défi Einstein :
Mohlopheni espère découvrir de nouveaux outils thérapeutiques et de diagnostics pour combattre les maladies infectieuses essentiellement présentes en Afrique subsaharienne. Il espère favoriser des dialogues publics qui aideront à mieux informer les politiques de santé. Il envisage également de renforcer les capacités en Afrique par la formation des doctorants issus de communautés défavorisées.