Select Page

Selon des experts, les gouvernements africains doivent soutenir les efforts de recherche en chimie, afin d’encourager une éthique de la recherche qui réponde aux préoccupations des pays africains, en vue d’atteindre la souveraineté thérapeutique, aussi bien que la sécurité alimentaire. Réunis à Dakar (8-11 août) à l’occasion des 18e journées scientifiques de la Société ouest-africaine de chimie (SOACHIM), les chimistes d’Afrique de l’Ouest se sont penchés sur la thématique : “Sciences chimiques, souveraineté thérapeutique et alimentaire pour l’émergence de l’Afrique de l’Ouest.”  Lire la suite